AVANT GARDE CAENNAISE : site officiel du club de foot de CAEN - footeo

Bilan et avenir de la section féminine

25 juin 2012 - 17:47

Damien DELLA SANTA a répondu aux questions du site sportacaen.fr et revient sur la saison passée, avant de donner quelques pistes sur l'avenir du club.

Damien Della Santa : « Aller au maximum de nos possibilités »

Quatre ans après sa création, la section féminine de l'Avant-Garde Caennaise football a confirmé sa montée en puissance, cette saison. Deuxième de Division d'Honneur, troisième du championnat Maine-Normand qui en a suivi, l'équipe première a franchi un cap tandis que, chez les jeunes, la formation se développe. Entraîneur des séniors et responsable de la section, Damien Della Santa se réjouit des performances d'ensemble et se montre ambitieux.

 

La section féminine de l'Avant-Garde Caennaise a été créée il y a quatre ans par Damien Della Santa, qui en est responsable en plus d'être entraîneur de l'équipe première. Le club compte, chez les filles, une équipe U15 (qualifiée en finale de la coupe du Calvados, qu'elle jouera samedi à Bretteville d'Orgueilleuse), une équipe U18 et deux équipes séniors (l'équipe réserve est elle aussi en finale de la coupe du Calvados). L'équipe première est engagée en Division d'Honneur, le premier niveau régional, dans une saison répartie en deux phases : le championnat régulier suivi du Challenge Maine-Normand, réunissant quatre qualifiés bas-normands et quatre qualifiés du Maine.

 

Quel bilan faites-vous de la saison écoulée ?

Cette saison est une grande réussite. Elle est au-delà de nos objectifs initiaux. L'an passé, on avait été relégué de Division d'Honneur. Cette année, on a fini à la deuxième place assez proche des premières, qu'on a réussi à battre chez elles. Ce premier championnat est déjà un grand pas vers l'avenir parce qu'on n'est plus qu'à une marche de jouer les interrégions. Pour le Challenge Maine-Normand, on peut ressentir un peu de frustration. On aurait pu espérer un peu mieux étant donné qu'on avait la première place à 90 minutes de la fin de la saison. Toutefois, je pense que les équipes qui terminent devant nous (Gorron et Le Mans) méritent leur place. Sur le plan du jeu, elles sont supérieures à nous.

Il faut vraiment tirer les choses positives de cette année. On a eu l'émergence de trois jeunes joueuses de 17 ans qui sont vraiment en devenir, on a eu des filles qui ont pris du temps de jeu par rapport à la saison dernière et on a considérablement amélioré notre jeu défensif. Jusqu'à la dernière journée, on était meilleure défense du Challenge Maine-Normand. Il y a plein de satisfactions. La déception, c'est de ne pas avoir été récompensé en terme de classement. Mais si on prend un peu de recul et qu'on se concentre sur le jeu

Photo Gilles Alleaume.

produit et les progrès proposés, on serait un peu gourmands de s'arrêter à la première place non-obtenue. Ce qu'on a fait est déjà très bon.

 

Comment qualifieriez-vous l'évolution de la section féminine de l'AG Caen ? Rapide ?

Ce n'est pas facile de juger en étant à l'intérieur mais je connais peu de clubs qui ont atteint ce niveau de développement en quatre saisons. Je suis quelqu'un de très ambitieux et c'était programmé. Pour moi, il n'y a pas de surprise, mis à part chez les U15 où je ne pensais pas qu'on atteindrait si vite ce niveau-là. Cette progression est prometteuse mais il n'y a jamais de hasard. Heureusement qu'on y a cru et qu'on a travaillé en conséquence, sinon on n'y serait jamais arrivé.

 

La formation, c'est votre priorité ?

La formation va être le maître-mot de notre club sur les années à venir, la clé. Dans le foot, comme dans Le Loup et l'Agneau, c'est la raison du plus fort qui est toujours la meilleure (sourire). Si tu veux continuer à exister et évoluer, il faut que tu sois le meilleur. On ne sera jamais les meilleurs à tout prix, on ne dérogera jamais à nos valeurs humaines et sportives, mais on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour devenir les meilleurs. Cela passe par la formation des joueuses. Nous avons mis un projet en place axé uniquement sur la formation de la joueuse au sens individuel, en sacrifiant un petit peu les résultats chez les jeunes. Notre équipe séniors est très jeune. Même si on joue la compétition, on axera également sur la formation.

 

« Révolutionner notre manière de fonctionner »

 

Quelles peuvent être les ambitions de l'Avant-Garde la saison prochaine ?

Jouer au football, prendre du plaisir, progresser. Ce qui m'intéressera, c'est que les filles puissent s'exprimer au maximum de leur potentiel. Si on a l'effectif pour être champion de France, qu'on soit champion de France. Si on a l'effectif pour être quatrième en Division d'Honneur, qu'on soit quatrième en Division d'Honneur. Mais qu'on soit à notre place et qu'on soit au maximum de ce qu'on peut faire.

 

Peut-on parler d'un nouveau cycle compte tenu de ce que le club va mettre en place la saison prochaine ?

Le club a pris un virage assez important. Il va falloir passer une étape. On a vu qu'on ne serait pas à l'avenir cantonné à jouer les seconds rôles en championnat Maine-Normand ou en Division d'Honneur. Le club a un réel potentiel d'évolution et des perspectives d'avenir très intéressantes, quand on voit les jeunes qu'il y a et la notoriété qu'on est en train d'acquérir. Il a fallu construire un projet ambitieux pour la saison prochaine parce qu'on a envie de proposer à nos joueuses le meilleur. On a tout axé sur la formation et sur le fait que chaque fille puisse progresser à son rythme. Les jeunes pourront choisir à base d'entraînements modules entre une à quatre séances hebdomadaires, voire cinq pour celles qui sont en section sportive. On va décloisonner les équipes, décloisonner les catégories et révolutionner la manière de fonctionner du club. On part sur un projet club commun. En séniors, l'équipe première aura trois à quatre séances par semaine (au lieu de deux actuellement, ndlr).

 

Un staff étoffé, des entraînements plus nombreux, une kiné qui arrive... C'est de la DH, mais vous semblez structurer les choses avec une vision à plus long terme.

En effet, j'ai la chance de pouvoir annoncer qu'Adeline Dulong sera notre kiné la saison prochaine. De part mon expérience cette saison en formation (Damien Della Santa passe actuellement son BE1, ndlr), j'ai compris la place prépondérante que jouait un staff médical dans une équipe. Ce sera un réel plus offert à nos joueuses, notamment pour lutter contre les blessures, le principal problème dans le football féminin. Les joueuses pourront s'exprimer encore plus et prendre ainsi davantage de plaisir.

 

Avec la D2 en ligne de mire ?

L'ambition de monter en D2 existe, mais ce n'est pas un objectif du club. On n'est pas pressé. Maintenant, quand on construit une maison, on commence rarement par le toit. On commence par mettre des fondations en place : former les jeunes, structurer un staff séniors, être capable d'accueillir et de faire progresser des filles de très bon niveau. Je pense qu'on sera en mesure de faire progresser n'importe quelle joueuse de la région la saison prochaine. On aura de très bonnes conditions d'entraînement. Au-delà d'un objectif papier, le souhait est de pouvoir s'exprimer à notre meilleur potentiel pour n'avoir aucun regret.

 

« On ne connaît pas nos limites »

 

Pour se rapprocher de la première place en DH, il faut aussi recruter quelques joueuses d'expérience ?

Avec l'équipe que j'ai, un jour on pourra mettre les onze noms sur une feuille de match en D2. Quand ? Je ne sais pas. Ce n'est pas demain. Quelques renforts d'expérience pourraient nous aider à y aller, mais je ne vais pas aller chercher n'importe qui et faire n'importe quoi. Si le club va en D2, ce sera avec les filles qui sont présentes plus, peut-être, quelques renforts.

 

Photo Gilles Alleaume.

Dans le Calvados, Condé et Cormelles sont en D2, le Stade Malherbe va créer une section féminine. Y a-t-il de la place pour tout le monde ?

Bien sûr qu'il y a de la place pour tout le monde. Ce n'est pas un problème. Une ville comme Caen, avec le nombre d'habitants qu'elle a, peut accueillir deux clubs de D2 féminine.

 

Où en est l'Avant Garde vis-à-vis du Stade Malherbe, dans l'optique de la création d'une section féminine ?

Nulle part étant donné qu'on a mis en place un projet pour l'Avant-Garde. Mes dirigeants n'ont pas rencontré les dirigeants du Stade Malherbe. Si jamais Malherbe veut travailler avec nous, ils savent où nous trouver. Ils savent maintenant qu'on existe. On est avant Garde-Garde, on restera Avant-Garde et on montera Avant-Garde. Si jamais un jour le Stade Malherbe peut nous apporter un plus, ce sera avec plaisir qu'on travaillera avec eux. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour.

 

À terme, où doit aboutir votre projet avec l'Avant-Garde ?

Comme je le dis toujours, il doit aboutir au maximum de là où on peut aller. Si on construit quelque chose qui a le potentiel d'aller en D1, qu'on aille en D1. Si notre place est en DH, qu'on reste en DH. Je veux qu'on aille au maximum de notre niveau et que mes joueuses comme le club soient respectés à leur juste valeur par le monde du foot. On ne connaît pas les limites. Si on doit monter, qu'on monte. Mais ce n'est pas un objectif. On prend les matchs les uns après les autres et on aura peut-être le même dénouement que nos séniors garçons (qui montent en DHR, ndlr).

 

 

Commentaires

Benoit Drean est devenu membre 20 jours
Jules Fabre est devenu membre 4 mois
GUY BOULICAUT est devenu membre plus de 2 ans
adrien besnard est devenu membre plus de 2 ans
Marie-madeleine Halder est devenu membre plus de 2 ans
Quentin Gotze est devenu membre plus de 2 ans
Mathilde Le Blay est devenu membre plus de 2 ans
noaenzo est devenu membre plus de 3 ans
Valérie Dyevre est devenu membre plus de 3 ans
Nathalie LUCAS est devenu membre plus de 3 ans
stephan marie est devenu membre plus de 3 ans
Emmanuelle Dej est devenu membre plus de 4 ans
U19 - DIVISION D HONNEUR REGIONALE / Fertoise : résumé du match plus de 4 ans
Fc Flers / Séniors F A - Division d'Honneur : résumé du match plus de 4 ans
Fc Flers / Séniors F A - Division d'Honneur et Fc Flers / Séniors F A - Division d'Honneur plus de 4 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 9 Entraîneurs
  • 16 Joueurs
  • 12 Supporters

Aucun événement