Hélène Quelfennec, de l'Avant-Garde à Clairefontaine

4 novembre 2011 - 19:46

Hélène Quelfennec a passé trois jours inoubliables à Clairefontaine. Joueuse de l'Avant Garde agée de 23 ans, elle participait à son premier stage avec l'équipe de France police, conclu par un match amical contre la sélection tchèque.

       Jeudi 27 octobre 2011, vestiaires de l'AG Caen. Avant de débuter son entraînement, l'équipe féminine de football se regroupe autour d'une joueuse, tout juste rentrée de Paris. Pendant qu'elle déballe maillots, polos, shorts et autres chaussures reçus en dotation quelques jours plus tôt à Clairefontaine, l'intéressée raconte sa fraiche expérience. Hélène Quelfennec a encore les yeux qui brillent à l'évocation des souvenirs emmagasinés.

 

« Je n'avais jamais connu tout ce luxe »

 

Hélène Quelfennec a intégré la police nationale il y a quelques mois comme adjointe de sécurité (ADS). En apprenant l'existence d'une équipe féminine de football réservée à la profession, elle fit acte de candidature auprès de son service. Début septembre, elle apprenait sa convocation au stage de rentrée, en octobre. « Les trois-quarts du temps, ils prennent des joueuses évoluant au niveau national », explique l'arrière droite, qui évolue pour sa part en Division d'Honneur. Hélène Quelfennec n'a jamais fréquenté l'une des deux premières divisions, mais elle a plus de dix années de football dans les jambes et une condition physique irréprochable. Lundi 24 octobre, elle découvre Clairefontaine, l'antre du football français, et entre dans un rêve éveillée. « Il n'y a pas eu une heure, quand j'étais là-bas, où je n'étais pas impressionnée par les joueuses, le staff, les

 

infrastructures ou les équipements. Mais ce qui m'a quand même le plus impressionné, c'est le niveau des joueuses. C'était beau à voir. J'étais à la fois joueuse et spectatrice. »

 

Dans l'effectif français figurent quelques joueuses de DH (le plus haut échelon régional), beaucoup de D2 et de D1. La sélection compte même une internationale A, attaquante du Paris-Saint-Germain et quatrième de la dernière Coupe du Monde, Caroline Pizzala. « J'étais la petite nouvelle, indique Hélène. Je suis arrivée dans un autre monde. Je regardais tout ça avec de grands yeux et j'ouvrais bien mes oreilles ! » Pendant trois jours, la vingtaine de joueuses présentes vit comme des pros : deux entraînements par jour, sieste dans les « chambres luxueuses » près du célèbre château, réunions tous les soirs, repas en commun... « Les filles étaient habituées à ça, moi non ! Je n'avais jamais connu tout ce luxe. » A leur côté, Hélène apprend en accéléré : « elles m'ont vendu du rêve ! »

 

Le championnat d'Europe en ligne de mire

 

En conclusion du stage, l'équipe de France reçoit son homologue tchèque. La rencontre est un test préparatoire en vue de la coupe d'Europe, qui se déroulera en juin prochain. À sa grande surprise, Hélène Quelfennec est titulaire en défense. Quand la Marseille raisonne, elle refoule quelques larmes. « Il y a plein de choses qui défilaient. » Un an plus tôt, la jeune femme avait remplacé les terrains de foot par les salles de kiné. En mai 2010, elle s'était rompu les ligaments croisés du genou alors qu'elle était au meilleur de sa forme. Douleur et rééducation : une saison blanche suivit avant de revenir plein d'appétit. « Tu reviens encore plus fort après ça. J'ai faim de sport ! Mon corps et ma tête réclament. » Habituée à enchaîner entraînements de foot, de handball (en loisir) et d'athlétisme, Hélène est « au niveau physiquement » parmi les autres policières. « Footballistiquement, j'avais un niveau plus faible que les autres filles mais je me suis accrochée. Elles étaient très respectueuses, elles m'ont toujours encouragée, conseillée.  » La Caennaise joue 90 minutes et l'équipe de France remporte facilement son match face aux Tchèques (9-1).

 

24 heures plus tard, elle était au milieu de ses coéquipières, fière d'avoir « représenté la ville de Caen, l'hôtel de police, l'Avant Garde Caennaise et la Division d'Honneur ». Hélène Quelfennec a été retenue pour participer au prochain stage en février 2012. « Pour le moment, je fais partie des 18 joueuses de l'équipe mais d'autres seront sans doute recrutées en mars. » L'équipe de France a le championnat d'Europe en vue. Hélène Quelfennec aussi, même si elle évite de se projeter. « Ce que j'ai vécu, c'est déjà un rêve. Je suis repartie avec les yeux plein d'étoiles et j'ai du mal à revenir les pieds sur terre ! Ça restera inoubliable. »

 

Aline CHATEL

 

vu sur sportacaen.fr, toute l'actualité du sport Caennais : http://www.sportacaen.fr/

 

source : http://www.sportacaen.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=3664:helene-quelfennec-de-la-dh-a-clairefontaine&catid=23:football-feminin&Itemid=74

Commentaires

Franck Alfred 16 décembre 2011 12:39

Quelle fierté pour l'AGC!!! Un grand bravo à toi!!!

Jules Fabre est devenu membre 1 mois
GUY BOULICAUT est devenu membre 1 an
adrien besnard est devenu membre plus de 2 ans
Marie-madeleine Halder est devenu membre plus de 2 ans
Quentin Gotze est devenu membre plus de 2 ans
Mathilde Le Blay est devenu membre plus de 2 ans
noaenzo est devenu membre plus de 2 ans
Valérie Dyevre est devenu membre plus de 3 ans
Nathalie LUCAS est devenu membre plus de 3 ans
stephan marie est devenu membre plus de 3 ans
Emmanuelle Dej est devenu membre plus de 3 ans
U19 - DIVISION D HONNEUR REGIONALE / Fertoise : résumé du match plus de 4 ans
Fc Flers / Séniors F A - Division d'Honneur : résumé du match plus de 4 ans
Fc Flers / Séniors F A - Division d'Honneur et Fc Flers / Séniors F A - Division d'Honneur plus de 4 ans
Fc Flers / Séniors F A - Division d'Honneur : résumé du match plus de 4 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 9 Entraîneurs
  • 15 Joueurs
  • 12 Supporters

Aucun événement